Faut-il d’abord vendre votre maison actuelle avant d’en acheter une autre ou le contraire ?

 

Vous projeter d’acheter une nouvelle maison  mais vous êtes déjà propriétaire depuis quelques années de votre habitation actuelle. Dans ce cas, le meilleur des cas de figure est que la vente de votre habitation actuelle se déroule avant ou au plus tard pour le jour de l’achat de la nouvelle. Mais ce n’est pas si simple : vous aurez probablement le plus souvent besoin d’argent rapidement pour acheter la nouvelle.

Si vous mettez plus de temps à vendre votre habitation que d’acheter la nouvelle, pensez que vous devrez alors acquitter le prêt des deux habitations en même temps. Cela vous obligera également peut être à diminuer votre prix de vente afin d’accélérer la liquidation de votre maison actuelle.

L’idéal, c’est de signer le compromis d’achat en même temps que celui de vente de votre bien. En négociant un peu avec vos acheteurs ou vos vendeurs, vous pourrez parfois gagner quelques semaines bien utiles pour coordonner les deux opérations.

Si vous n’y arrivez pas, ce n’est pas catastrophique : il existe la solution du crédit-pont auprès de quelques banques spécialisées qui vous permettront d’attendre d’avoir vendu votre maison pour commencer à rembourser le prêt hypothécaire afin d’éviter le paiement de deux prêts en même temps. Grâce à cette solution, vous financez l’achat de la nouvelle habitation, pendant que vous attendez l’argent de la vente de votre ancienne maison.

Il est donc plus confortable de vendre d’abord votre habitation actuelle, puis de rechercher un nouveau bien. Vous pouvez également négocier avec vos acheteurs pour demeurer plus longtemps dans votre habitation afin de vous laisser le temps de trouver une maison.

Une autre solution est de trouver un logement temporaire (parents, amis, familles) afin de ne pas vous retrouver sur la rue sans un toit pour vous abriter.

Prêt Total

Obtenez votre
prêt total

  • 3 minutes3 minutes
  • Réponse rapideRéponse rapide
  • FiableFiable
Attention, emprunter de l’argent coûte de l’argent.