Votre décision est prise : vous souhaitez acheter votre futur logement. Vous n’avez pas de fonds propres mais vous savez qu’avec un « Prêt Total », votre projet de devenir propriétaire peut devenir réalité.

Comment s’y prendre pour gérer au mieux les différentes étapes  qui vous amèneront chez le notaire ?

Définir son projet sera l’étape suivante :

Lorsque vous serez décidés pour l’acquisition du bien conforme à vos vœux, votre agence vous proposera la signature d’un compromis de vente. Si un financement bancaire est sollicité, le compromis en fera état et sera alors établi sous la réserve de l’obtention de ce financement.

Ce compromis, après levée des conditions suspensives, sera alors réitéré par acte authentique lors de la signature notaire.

Nous vous souhaitons bonne lecture des développements ci-après et espérons qu’ils pourront grandement vous aider à réaliser votre projet. Vous constaterez que l’enjeu est de taille pour préférer vous engager dans le parcours balisé par un véritable professionnel de la transaction immobilière.

L’achat d’une maison ou d’un appartement est souvent un projet capital dans une vie. Autant dire que cela ne s’improvise pas. Pour vous aider à aborder ce parcours en connaissance de cause, nous avons listé pour vous les grandes étapes qui le composent.

  1. Définir votre budget

C’est la 1ère étape indispensable et incontournable du processus d’achat. Sans cela, il est inutile de commencer à visiter l’une ou l’autre maison ou de solliciter propriétaire ou agence immobilière.

Ne disposant pas de fonds propres, ou souhaitant les conserver pour faire des travaux ou faire face à des imprévus, vous avez décidé de souscrire un « Prêt total ».

Il est donc primordial de compléter une demande d’informations sur ce site afin de vous mettre en contact avec un spécialiste qui analysera et définira vos possibilités d’emprunt.

Analysant vos revenus, votre situation familiale et professionnelle, il est le mieux placé pour vous conseiller sur le montant, la durée et le taux de l’emprunt que vous pourrez solliciter.

Rien ne sert de brûler cette étape, au risque de perdre son temps.

Cette étape vous évitera bien des déceptions puisqu’une fois votre budget connu, vous chercherez dans la bonne fourchette de prix. Pas la peine en effet de vous faire du mal en imaginant de pouvoir acheter une maison qui n’est pas dans vos moyens.

Pas besoin de disposer de fonds propres mais au prix de vente de votre maison ou de votre appartement, il faut ajouter toute une série de frais :

  1. Les frais d’enregistrement : 12,5 % en Région bruxelloise ou en Wallonie avec réduction ou abattements possibles, voir notre rubrique « Etablir le plan financier »
  2. Les frais de dossier de votre prêt total (environ 500 euros),
  3. Les assurances,
  4. Les honoraires du notaire
  5. Les frais d’acte de crédit : Utilisez notre module de simulation (https://www.mon-pret-total.be/simulateur/)
  6. Les frais d’une éventuelle rénovation. On compte souvent entre 750 et 1.500 euros du m2,
  7. Les frais de déménagement,
  8. Les frais d’aménagement : peinture, rideaux, déco…
  9. Le précompte immobilier (revenu cadastral) à payer chaque année.
  1. Trouvez la maison ou l’appartement de vos rêves

 Quels sont mes besoins ? Mes envies ? Dois-je anticiper sur l’avenir ? Quels sont mes gouts, mes contraintes d’éloignement, personnelles, professionnelles ou familiales ? Suis-je prêt à accepter des travaux ?

Quand vous avez répondu à toutes ces questions, vous êtes alors prêt pour entamer la prospection et la recherche de la maison de vos rêves. Vous visiterez les biens conformes à vos besoins et ferez votre choix en fonction des critères que vous vous êtes fixés.

Afin de ne visiter que des biens qui vous intéressent, établissez un ordre de priorité en ciblant vos objectifs prioritaires, que recherchez-vous ?

  • Un logement neuf ou rénové où vous pouvez vous installer sans rien faire
  • Un bien à rénover ?
  • Un logement en ville ou à la campagne ?
  • Un logement tout proche de votre travail ou de votre famille ?
  • Un logement bien desservi au niveau des transports ?
  • Une maison mitoyenne ou 4 façades ?
  • Une habitation avec jardin ou terrasse ?

Les visites sont des moments très importants et vont déterminer la réussite de votre projet. Il est vivement conseillé de tout mettre en œuvre pour garantir votre disponibilité et votre attention, poser les questions que vous inspirent les biens visités, prendre connaissance des diagnostics techniques, et connaître les risques naturels auxquels peuvent être confrontés les biens en question.

  1. Négociez le prix

Le prix affiché est celui espéré par le vendeur mais, dans la plupart des cas, il faut proposer de baisser ce prix de 10 à 15 %. Ne perdez cependant jamais de vue que ce qui compte, ce n’est pas la réduction que vous allez obtenir, mais bien le prix que payerez finalement tenant compte de votre budget et du « Prêt Total » que vous pouvez obtenir.

Ensuite, faites une offre au vendeur en prenant bien la peine d’y intégrer une clause « sous réserve d’acceptation d’un prêt total comprenant prix d’achat et frais de notaire ».

  1. Financez et assurez votre habitation

Trouvez le financement le mieux adapté à votre situation en complétant la demande d’informations sur ce site afin d’être mis en contact avec un courtier spécialiste du « Prêt Total »

N’oubliez pas que vous devez souscrire une assurance solde restant dû (qui prendra en charge le remboursement de votre crédit en cas de décès) et une assurance habitation. Ces deux assurances seront obligatoires si vous voulez obtenir votre « Prêt Total », l’assurance habitation vous couvrira contre les risques d’incendie, de tempête, de  catastrophe naturelle, de dégâts des eaux, de bris de glace, de vol…

Astuce : Si les banques proposent aussi des assurances habitation, rien ne vous oblige à la prendre là où vous avez votre crédit. Vous êtes totalement libre de choisir votre assurance habitation.

  1. Signez votre compromis et introduire votre demande de prêt

Une fois le prix accepté par le vendeur, vous pouvez signer le compromis de vente qui rendra la vente parfaite et définitive.

Ce compromis signé, vous reprenez contact avec votre courtier en « Prêt Total » pour régler les détails de votre demande de crédit, vous rassemblez tous les documents nécessaires à l’introduction d’une demande :

  • Copie de vos cartes d’identités
  • Vos preuves de revenus
  • Une copie du compromis de vente
  • Le détail des travaux envisagés si nécessaire
  • La demande d’assurance solde Restant Dû
  • La demande d’assurance habitation

Un délai maximum de 4 mois s’écoulera entre la signature du compromis de vente et la signature des actes de vente et de crédit, vous avez donc tout le temps pour réaliser les formalités administratives de votre « Prêt Total »

  1. Signature de l’acte chez le notaire

Après réception du projet d’acte de crédit, votre notaire pourra préparer le projet d’acte de vente, réaliser toutes les démarches et formalités administratives et fiscales pour permettre la signature de l’acte authentique. C’est lui qui coordonnera et sera responsable de la sécurité juridique des  opérations de crédit et de vente.

Prêt Total

Obtenez votre
prêt total

  • 3 minutes3 minutes
  • Réponse rapideRéponse rapide
  • FiableFiable
Attention, emprunter de l’argent coûte de l’argent.