Qui peut souscrire à un prêt total ?

Toute personne achetant un premier bien qu’il souhaite occuper en tant qu’habitation principale peut introduire une demande de prêt total.

Sachez également que si vous disposez des fonds pour payer les frais de notaire, vous pouvez quand même faire une demande de « Prêt Total ». Cela vous permettra de conserver de la trésorerie qui vous permettrait de faire face à des futurs travaux ou d’éventuellement devoir intervenir financièrement face à des dépenses imprévues.

Mais ce n’est bien entendu pas la seule condition car les organismes et les courtiers spécialisés en « Prêt Total » devront également analyser votre situation familiale, professionnelle et financière pour déterminer si vous êtes dans les conditions pour obtenir un prêt sans apport.

Les principales règles sont les suivantes :

  1. Disposer d’un contrat de travail sous forme de CDI (Contrat à Durée Indéterminée) depuis au moins 12 mois chez le même employeur. Si vous êtes intérimaires, vous devrez justifier un historique professionnel sans interruption depuis au moins 24 mois. Si vous êtes invalide ou sans emploi, vous devrez absolument emprunter et acheter en copropriété avec une personne disposant d’un CDI.
  2. Vous ne devez pas avoir un en-cours en crédit trop lourd à rembourser en plus de votre future mensualité du prêt hypothécaire. Les règles peuvent varier d’un organisme à l’autre : il est donc très important de vous informer auprès d’un courtier qui dispose d’une vision globale sur tous les organismes de crédit pratiquant le « Prêt Total ».
  3. Le rapport entre vos charges mensuelles de crédit et vos revenus mensuels ne doivent pas dépasser un certain pourcentage (entre 35 et 50 %) qui de nouveau diffère d’un organisme à l’autre. Sur ce point, il est donc à nouveau très-très important de vous informer auprès d’un courtier qui dispose d’une vision globale sur tous les organismes de crédit pratiquant le « Prêt Total ».

Le minimum mensuel qui doit vous rester pour vivre doit se situer entre 950 et 1.250 €. Par minimum mensuel, on entend le montant de vos revenus diminué du montant de vos charges de crédit. Sur ce point, il est donc à nouveau super important de vous informer auprès d’un courtier qui dispose d’une vision globale sur tous les organismes de crédit pratiquant le « Prêt Total ».

 

Pourquoi souscrire un prêt total ?

 

Il y a plusieurs raisons pour demander un « Prêt total »:

  1. La raison principale c’est que vous ne disposiez pas des fonds nécessaires pour payer ces frais. Sachez que les banques et organismes de crédit considèrent qu’au-delà de 45 ans, vous devez disposer d’une réserve d’épargne si vous décidez d’acheter une maison. Cependant les circonstances de la vie (perte d’emploi, séparation, divorce, accident, maladie, …) peuvent vous avoir amené à devoir utiliser vos réserves et de ce fait ne plus disposer d’un apport personnel lors de l’achat de la maison. Sur ce point, il est donc très important de vous informer auprès d’un courtier qui dispose d’une vision globale sur tous les organismes de crédit pratiquant le « Prêt Total » et qui défendra votre dossier sur base de votre historique familial, professionnel et financier.
  2. Vous disposez de fonds mais vous aimeriez les garder pour réaliser des travaux vous-même, acheter les matériaux quand vous le souhaitez et ne pas devoir justifier à la banque que certains travaux ont été réalisé ou pas. Dans ce cas, vous pouvez faire un appel à un « Prêt total » pour financer les frais de notaire et conserver vos fonds propres pour réaliser à votre guise les travaux dans votre nouvelle maison.
  3. Vous disposez des fonds mais en tant que futur propriétaire « PRUDENT », vous souhaitez les garder soit:
  • Pour prévoir des travaux indispensables que vous n’aviez pas prévus et qui sont apparus dans les mois ou années qui ont suivi l’achat. C’est en vivant dans une maison qu’on peut se rendre compte des inconvénients, de certains défectuosités que vous n’avez pas vues lors des visites avant l’achat.
  • Pour prévoir des imprévus tels que perte d’emploi, maladie de longue durée, dépenses imprévues (exemple : voiture à changer, changement d’employeur avec frais de déplacement, frais scolaires), accidents de la vie privée, en soit tout événement soudain et non prévisible qui pourrait mettre en péril le remboursement mensuel de votre emprunt sans apport. En général, on estime qu’il faut idéalement disposer de 12 mois d’avance de mensualités pour faire face aux principaux imprévus que la vie peut nous réserver.
Prêt Total

Obtenez votre
prêt total

  • 3 minutes3 minutes
  • Réponse rapideRéponse rapide
  • FiableFiable
Attention, emprunter de l’argent coûte de l’argent.